Anne-Claire Coudray répond aux polémiques – La remplaçante de Claire Chazal s’explique.

Sous le feu des projecteurs depuis qu’elle est la nouvelle reine des JT du week-end sur TF1, Anne-Claire Coudray voit ses moindres faits et gestes analysés à la loupe. Hier sur le plateau de Ç à Vous sur France 5, la journaliste est revenue sur ses premiers jours à la place de Claire Chazal.

C’est un accueil musclé auquel a eu droit hier Anne-Claire Coudray sur le plateau de Ç à Vous sur France 5. Elle a d’abord dû se justifier sur le fait qu’elle n’ait pas répondu à Claire Chazal qui lui avait pourtant souhaité bonne chance lors de son dernier JT (« Je souhaite à Anne-Claire Coudray, qui sera là vendredi prochain, tous les bonheurs que j’ai eus à travailler pour vous », avait déclaré Claire Chazal).

« Je pense que ça aurait été très mal interprété… », a-t-elle confié à Anne-Sophie Lapix. (…) La moindre des choses, c’était de lui laisser le mot de la fin. Elle n’a pas choisi ces mots là par hasard. Je ne me voyais pas délayer cet au revoir qu’elle avait choisi, en essayant de lancer un mot une semaine après. Elle ne l’aurait pas forcément apprécié elle-même. «  La nouvelle reine de l’information sur TF1 a par ailleurs précisé qu’elle avait échangé des messages  »très chaleureux » avec sa consœur dont elle a trouvé le dernier JT « très bienveillant » et « très élégant ».

Anne-Claire Coudray a aussi été invitée à s’expliquer sur sa petite phrase qui a beaucoup fait le buzz lors de son JT dimanche soir. Alors qu’elle recevait sur son plateau un spécialiste automobile, la journaliste a lancé à propos des créneaux : « Il paraît que nous les femmes, on n’est pas trop douées”. La jeune maman qui s’avoue féministe dans l’âme, a fait amende honorable. « Il ne faut pas que je me lance dans l’humour. Je crois que je ne ferai pas carrière! », a-t-elle lancé.  » Je ne sais pas si c’était du deuxième degré mais vous restituez un vieux cliché sexiste. C’est normal que les gens réagissent de cette façon » lui a rétorqué Patrick Cohen. Décidément très en verve, ce dernier l’a aussi taclée sur un des sujets diffusés dimanche dernier dans son JT. «La grande reporter que vous avez été longtemps à TF1 redoute-t-elle d’entendre ou a-t-elle déjà entendu : ‘Ton sujet, il est très bien mais il est un peu plombant et on n’a pas la place. On doit passer un sujet sur les chiens surfeurs dans les Landes' » a questionné le présentateur de la matinale de France Inter.

« Si vous aviez vraiment regardé mon journal hier soir, vous vous seriez rendu compte que l’étranger était assez haut. On a traité toutes les actualités sérieuses. (…) Je trouve ça un peu malhonnête », a-t-elle répondu sans se démonter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*