Course à la Marina – Sébastien Ajavon et les chances d’un K.O

S’il y a un candidat qui a de réelles chances de se faire élire au premier tour de la présidentielle prochaine, c’est Sébastien Germain Ajavon. Ce candidat part donc favori pour ravir la vedette à ses challengers qui constatent l’ascension fulgurante que connaît l’homme à travers le pays.

Du nord au sud et de l’est à l’ouest, un nom retient l’attention des Béninois dans le cadre de la présidentielle : Sébastien Germain Ajavon. Parmi la foultitude de candidatures ou dans la multitude de prétendants au fauteuil présidentiel de la Marina, il est perçu comme l’une des identités remarquables. Et parmi les grands candidats en compétition, cet opérateur économique est le plus en vue. C’est le candidat qui bat le record de soutiens de grandes formations politiques. Dans le rang de ses forces partenaires, on retrouve : l’Alliance Nationale pour la Démocratie et le Progrès (AND) de Valentin AditiHoudé. Le poids de cette coalition n’est plus à démontrer surtout lorsqu’on sait qu’elle valablement présente à l’Assemblée nationale avec un nombre important de députés. Il faut aussi compter avec l’influence de cette AND surtout dans la 6è circonscription électorale où, elle dispose des élus locaux disséminés dans tous les coins de la commune d’Abomey-Calavi. L’autre appui de taille pour Sébastien Ajavon est l’Union Nationale pour la Démocratie et le Développement (UNDD) de Claudine Prudencio. Le parti Réveil Patriotique de Janvier Yahouédéou n’est pas à occulté pour ses bonnes performances à chaque consultation électorale (présidentielle, législatives et communales). En rappelant que c’est ce parti qui a aidé la Renaissance du Bénin à s’en sortir lors des dernières législatives, il importe de rappeler que les consignes de vote de son Président sont largement suivis dans la région Agonlin et environs. Au-delà des partis et alliances, des figures emblématiques de la politique nationale se font remarquer aux côtés du candidat. Il s’agit de Saka Fikara, YacoubouMalêhossou, Zéphirin Kindjanhoundé… Ces leaders d’opinions, influents dans leurs milieux respectifs constituent des soutiens de grande portée. Saka Fikara, force incontournable dans la vallée de l’Ouémé, ancien parlementaire, réélu à plusieurs reprises donc dispose d’une assise politique solide. Dans le Zou, YacoubouMalêhossou a toujours la situation en main en raison de sa proximité avec les couches défavorisées. Au-delà de ces ‘’jokers’’, En outre, des ténors de  mouvance ratissent large pour la victoire de Sébastien Ajavon. C’est le cas de SofiatouSchanou, député Fcbe, qui mobilise son électorat de Porto-Novo et environs pour la cause. Dans le Nord du pays, Rachidi Gbadamassi contrôle le terrain. La région de Natintingou est désormais conquise avec l’arrivée du député GounouSanni, une figure de proue, imperturbable dans sa circonscription électorale. Enfin l’autre circonstance favorable à un K.O pour ASG,  est l’adhésion massive des élus locaux à son projet de société. C’est ainsi que des maires comme Sévérin Adjovi et Nicaise Fagnon mettent leur troupe électorale en ordre de bataille pour porter en triomphe ASG. Point n’est besoin de mettre l’accent sur les soutiens tous azimuts des mouvements à travers le territoire.

Des atouts qui vont peser dans la balance

Deux atouts majeurs jouent en faveur du candidat. D’abord sa zone de provenance et en suite sa générosité. Sachant que le candidat est originaire d’un département qui n’a jusque -là eu la chance de voir l’un de ses fils exercer le pouvoir d’Etat, tous les ressortissants du Mono-Couffo n’entendront pas rater l’occasion. Ainsi, il sera difficile à un candidat de dominer ou de tenir tête à Sébastien Ajavon dans les circonscriptions électorales de de département où les populations font bloc derrière l’homme. Aussi faudrait-il préciser que les œuvres sociales du candidat ne vont pas rester sans effet. Même s’il, les accomplissait avec désintéressement, ils serviront d’éléments d’appréciation pour des concitoyens. Contrairement à beaucoup de candidats qui ne sont pas connus du peuple, Sébastien Germain Ajavon jouit d’une grande notoriété et d’une bonne réputation du fait des infrastructures sociocommunautaires ou des ouvrages d’utilité publique construits un peu partout dans le Bénin. Chose qui amènerait les électeurs à retenir de lui, l’image d’un serviteur et d’un bâtisseur. Et aussi, avoir de lui, l’impression d’un compatriote soucieux de l’évolution de son peuple.

Volte-face du Prd et de la rb : une chance

Le revirement du parti du renouveau démocratique (Prd) et de la Renaissance du Bénin (Rb), loin de desservir est d’un grand avantage pour Sébastien Ajavon. Avec l’option faite  par ses deux partis en opérant un choix qui n’est pas du goût des masses populaires, c’est la grande affluence vers ASG. Protestant vigoureusement contre l’adhésion des leaders de leurs partis à Lionel Zinsou, se décident au mépris de l’orientation donnée par Maître Adrien Hougbédji et LéhadySoglo. Sébastien Ajavon est donc parti pour faire redistribuer  les cartes dans les fiefs de ces partis désavoués. En se fondant sur ces réalités de terrain, n’y-a-t-il pas des raisons d’entrevoir un K.O en faveur de Sébastien Germain Ajavon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*