“De l’ignorance aux fantasmes : essai sur la révélation d’un échec certain” Dr Simon Narcisse Tomety

C’est de la folie quand tout vous réussit trop facilement et c’est aussi de la sottise quand vous vous croyez un super Homme doté d’une intelligence exceptionnelle pour solutionner les problèmes d’une cité sans la convergence des intelligences.

Tout ce qui est fait ou obtenu par la corruption et la force de la méchanceté étant de la politique par la pollution spirituelle et des valeurs de la cité, cette méthode n’aboutit inéluctablement qu’à l’échec cuisant qui sera la principale révélation.

Il y a des cités qu’il faut éviter de malmener par la CORRUPTION, cette méthode sadique, cynique et inique n’alimente que des malédictions, des vices et quelques personnes qui viennent pâturer pour profiter du bien commun sans vergogne. SACRIFICE, ils nous ont promis. SACRIFICE, qui est fou! Le sacrifice c’est pour le Peuple, et l’opulence pour les faux éclaireurs pour éviter leur récupération par la corruption dit-on. Quelle thérapie de lutte contre la corruption des princes sans principes de résistance?

Quand vous jouissez et le peuple est dans la détresse permanente et la galère structurelle, inutile de vous réfugier derrière de fausses et flatteuses statistiques de progrès économiques. Le seul progrès social et le seul baromètre de la qualité de la gouvernance et de l’efficacité du développement c’est le MENTAL DU PEUPLE, tout le reste étant du baratin.

Les peuples sont mûrs, même analphabètes, ils savent reconnaître les mérites, les errements et les signes avant-coureurs des échecs des promesses politiciennes. Les peuples ne sont plus naïfs, ce sont leurs dirigeants qui sont dans le fantasme et le sadisme.

C’est plus qu’une folie quand on croit qu’on peut tout réussir par la corruption, étouffer les conflits sociaux par la corruption et les crises politiques par la corruption. Quelles pratiques honteuses! C’est cela la bonne gouvernance des hypocrites. Certains imbéciles en fin de cycle de cupidité vous diront que la CORRUPTION fait partie du jeu politique et des pratiques sociales. C’est enfin une pure folie quand on a la prétention de régner en dépositaire unique et absolu de tout ce qui relève de la puissance publique d’une cité.

Les demi-lettrés qui viennent des balades bureaucratiques internationales avec leurs recettes de mystification et se passant pour des experts de tout finissent après des mois de suffisance par découvrir la complexité du système réel et qu’ici, nous sommes ici et non un bureau feutré des écrivains jouisseurs payés à coups de millions pour monter des projets de mystification du développement qu’ils n’ont réussi nulle part. Que de grandes gueules! Ils ont réussi à réformer quelle cité? GROS MENTEURS! Ils ont partout échoué et que de balivernes et des trompe-yeux sur leurs curricula-vitae. MYSTIFICATEURS incapables de définir ce qu’est le développement et la pédagogie pour le rendre désirable. CV et CORRUPTION ne font pas le développeur.

Dans la gouvernance des États, les mythes, les mystifications et les certitudes absolues ne durent qu’un petit temps, et vient toujours le temps de la révélation des limites, des insuffisances et de la révélation des incapacités annonciatrices des failles portées par le cafouillage des incantations avant les cuisants échecs inévitables. Adhérez à du jonglage et achetez des pacotilles, JAMAIS!

Quiconque se glorifiant de réussir la construction d’un État et d’une Nation sans la fertilisation croisée ne pourra que lamentablement échouer, se retrouvant avec une roue citoyenne avec ses 18 rayons usés.

On finit toujours par révéler qui on est même si on possède les meilleures méthodes de ruses. Je n’aimerais pas être à la place des vendeurs de vents du désert. Du silence à la grande gueule, le peuple a besoin de savoir ce qu’on fait de ses sous et de son devenir. Manipuler, torturer nos psychologies, qui de nous passera de la pathologie à la poubelle de l’histoire?

Que de successions de rendez-vous manqués, de promesses non tenues, d’espoirs totalement déçus. Alors, la cité est dans les ténèbres de la désespérance. Nous n’avons plus foi ni au regard, ni à la parole ni aux actes; il ne vous reste qu’à régner par la brutalité et l’humiliation qui sont vos armes fortes pour vous consoler sur cette pente abruptement célèbre des échecs désormais inévitables et inéluctables. Nous sommes dans le décor et le vrai.

On est plus dans un État voyou mais sommes-nous dans quel type d’État avant la dictature musclée qui sortira du laboratoire. Tout finit par finir et le peuple triomphera quelle que soit l’allure de vos peurs de haine. Nous avons vaincu la peur pendant que vous avez peur du tribunal de Dieu et du Peuple. Oui, vous serez jugés individuellement et collectivement, c’est inévitable. L’indignité est à son comble. Vous avez assez déprimé la cité pour vos orgueils matérialistes. Jetez à la poubelle ces faux 58 bougies qui ne méritent aucune célébration.

Est venu le moment du désenchantement. Nous ne croyons plus à aucun discours, à aucune méthode et n’attendons aucun miracle de personne. Et voilà notre vérité, notre gêne et nos peines. Tout ça pour ça encore. Errance dans le désert et sans boussole. Au peuple meurtri et martyr de vous sauver sans vous pardonner vos crimes. Oui, des crimes vous en avez trop commis.

Dommage pour ce peuple qui doit faire beaucoup attention pour ne plus désacraliser la charge spirituelle de ses bulletins de vote.

Une nouvelle cité avec un leadership vertueux et compassionnel est encore possible.

Citoyen, ton bulletin de vote est sacré et inviolable. Attention! Dis NON à la corruption électorale qui produit des prédateurs et des champions immunisés contre toutes les sanctions pour leurs crimes économiques.

Méfions-nous de ces leaders-charlatans immoraux qui sont des sangsues. Ils ne savent que sucer impunément nos deniers publics pour nous intoxiquer puis étouffer. INDIGNES DE CONFIANCE ET DIGNES DE MÉFIANCE. LE PEUPLE N’EST PAS DUPE. IL A TOUT COMPRIS DU CIEL ET DE LA TERRE PROMIS À GRAND RENFORT DE FOLKLORE. QUE DU PAPIER ET DU VENT!

Ils sont très forts aujourd’hui mais demain Ils seront très faibles. C’est la fin du cycle de ceux qui incarnent la bêtise, la démagogie, la dictature et l’enlisement collectif.

Ils ont trop et tout promis, le médicament sera trop amère seulement que c’est un poison qui revient en plus trop coûteux acheté sans proforma et sans facture. Le voleur crie Ô VOLEUR pour brouiller les pistes alors que les radars ont capturé la scène. TOUT EST SU ET LE RESTE SERA ENCORE SU.

Viendra le moment des déballages et des grandes hontes et ce peuple martyr prononcera la sentance. Que deviendront les griots ou les agences nationales des mots et les coqs qui savent tout justifier avec arrogance quand la bouche est pleine de pourritures. Demain, vous retournerez encore dans une autre galère.

Nous disons non à la dictature. La peur doit changer de camp. N’ayons plus peur. Les individus passent mais le peuple sera toujours vivant et DEBOUT.

Oui, je fais peur à la peur. Avançons.

Dr Ir Simon Narcisse Tomety

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*