Don de sang : oui mais, assainissement d’abord!

« Extrait » Monsieur Rince Agassoussi de l’Association des donneurs bénévoles du liquide précieux, vous êtes bien dans votre rôle et merci pour le service rendu à la nation. Vous venez de toucher à nouveau des cœurs sensibles qui vont, j’ose le croire, s’exécuter dans les jours à venir. Mais franchement, combien seront-ils ? 5, 10, 20 ou 100 donneurs de plus cette année ? Osons donner les statistiques réelles sur l’évolution des donneurs bénévoles et trouvons d’autres mécanismes pour une perspective heureuse. Vous avez bravé la pluie en marchant pour sensibiliser mais, à l’instant même, un enfant ou une femme en couche risque de passer de vie à trépas à cause de la non disponibilité du sang. La ministre de la santé confirme « Extrait » Professeur Dorothée Akindé Gazar, je peux vous donner l’assurance, qu’en 2016, vous ou votre successeur à la tête du ministère de  la santé, vous sortirez à quelques virgules près, cette même phrase. Il en sera malheureusement ainsi en 2017 et plus encore. Vous avez parlé d’anémie grave due au paludisme.

piqure-moustique

Au lieu de continuer à courir derrière le sang que vous n’aurez jamais en quantité suffisante, je vous invite à sortir de ce carcan pour attaquer le mal à la racine. La priorité ici est de trouver la clé pour réduire les piqûres de l’anophèle femelle.

assainissement

Dès à présent, vous devriez vous rendre au cabinet de votre collègue de l’urbanisme pour proposer à la nation un programme d’assainissement qui tranche avec les vieilles et mauvaises pratiques. Mais pas seule s’il vous plaît, malgré votre bonne volonté et vos compétences. C’est un travail collectif qui nécessite la présence de votre directeur de cabinet, de son adjoint, du secrétaire général du ministère et autres cadres à recruter ou à nommer. Si vous faites la sourde oreille, votre combat sera vain. Mais si réellement, cette situation ne dépend pas de vous, alors tapez du poing sur la table au prochain conseil des ministres.

Un clic pour lire …  


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*