Le projet AYIFA contre les trafics d’armes

L’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption (ANLC) a organisé une conférence publique sur le thème : « Les trafics d’armes en lien avec les braquages en bandes organisées et la situation sécuritaire au Bénin et dans la sous-région ouest-africaine ». La rencontre, s’est tenue le mercredi 13 Mai 2015 au Palais des Congrès de Cotonou, dans le cadre de la mise en œuvre du Projet « AYIFA » financièrement appuyé par l’USAID-Bénin.
Cet évènement avait pour objectif de susciter une réflexion élargie au niveau des acteurs intervenant dans la lutte contre la criminalité transnationale organisée (CTO) et la corruption, en vue de sa dynamisation au Bénin, au regard de son positionnement géographique.
Un panel d’experts avertis des questions de CTO a animé la conférence, au cours de laquelle  il a également été procédé à la dissémination des résultats de la deuxième évaluation trimestrielle sur les procédures judiciaires relatives aux affaires de criminalité transnationale organisée et de corruption.
Yikee Chu Adjé, représentant le Directeur de l’USAID, a expliqué que les œuvres criminelles, de par l’ampleur qu’elles prennent, dépassant les frontières nationales et se commettant de plus en plus par des groupes criminels organisés disposant de moyens frauduleux impressionnants, méritent une réponse appropriée nécessitant la détermination des Etats et la coopération internationale. « Il est donc d’une impérieuse nécessité, au regard de la situation actuelle, de mener une réflexion globale sur la problématique de la criminalité transnationale organisée pour en appréhender, une fois encore, les manifestations, mais aussi et surtout, d’évaluer les dispositifs institutionnels et juridiques mis en place pour contrer le phénomène, » a ajouté Madame Chu Adje.
Le Projet « AYIFA » s’inscrit dans le cadre de l’Initiative de Coopération Sécuritaire en Afrique de l’Ouest (WACSI) initié par le Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique en collaboration avec le Gouvernement de la République du Bénin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*