Maman Rosine Soglo arme son lance-pierre au parlement

« … » Nous étions le jeudi 15 Janvier 2015, quand la dame de fer annonça son regret de ne pouvoir à nouveau faire figurer son nom sur une liste électorale. Trois fois de suite doyenne d’âge au Parlement, on est tenté de conclure que c’est un choix raisonnable. Mais l’option est regrettable pour nombre de citoyens qui se délectaient des envolées lyriques dont Maman Rosine Soglo seule connaissait le secret. Mais L’être humain peut seulement former des desseins, il ne lui arrive que ce qui plaît à Dieu. C’est ainsi que l’Eternel, le créateur du ciel et de la terre, lui qui sonde les cœurs et les reins insuffle à nouveau à travers les narines de maman, non pas le souffle de vie, mais une dose d’énergie nécessaire. Car il y a du pain sur la planche « … ». Et quand on a la capacité de sentir les choses au plus profond de soi et sans oublier cette fois-ci la puissance divine, on réédite une vieille promesse avec soin « … ». Le jeudi 15 Janvier 2015, maman disait « ….. ». Quatre mois plus tard, le samedi 16 Mai 2015 elle revient nous dire « … ». Ça, c’est la voix de la sagesse. Cela dit, passons aux choses sérieuses. Maman est de retour au Parlement. Droite dans ses bottes de doyenne d’âge, Maman Rosine Soglo arme son lance-pierre. Dans son viseur, les prévaricateurs « … ». A-t-elle appelé le nom de quelqu’un? La réponse est non. Donc que ceux qui se sentent morveux se mouchent.

Un clic pour écouter…


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*