Quelle est cette méthode ?

Inviter sur instruction du Président de la République, des cadres, maires, préfets, ministres, bref des autorités au plus haut niveau de la nation à  des réunions tenues au Palais de la Présidence, par média interposé.Une pure invention béninoise. La pratique perdure et mérite interrogation. Impossible de croire que le secrétariat de la Présidence de la République ne dispose de répertoire téléphonique des autorités à divers niveau de ce pays. En fait, c’est très peu élégant d’inviter des autorités à assister à une réunion présidée par le Chef de l’Etat, par bande défilante sur des chaînes de télévision. Le Bénin est capable de tout mais, franchement, cette manière est à proscrire. Le caractère exceptionnel peut être toléré mais, la récurrence de cette pratique est une aberration pure et simple. Certes, nous sommes dans un pays où tout est prioritaire et urgent, mais, la réussite tire sa source dans une meilleure planification. Franchement, une réunion bien préparée ne peut en aucun cas donner lieu à une invitation des responsables sur des médias. Mettons en veilleuse les risques élevés d’accident de route et parlons du rendement. Des cadres sur le terrain en pleine activité politique, en famille ou même en intimité, se retrouvent quelques heures après devant le premier magistrat pour dire quoi ? Certainement ce qui fait plaisir à l’autorité et non les réelles données qui illustrent bien les difficultés dans l’exercice de leur fonction. Et pour preuve, ce matin encore, le secteur agricole regroupe divers responsables, une nième réunion au Palais à couvrir largement par les médias. Vous voyagez ; mais, franchement où avez-vous ça ? Des dossiers importants de la nation exposés à la télévision. Retenez, le secteur agricole par exemple est une question stratégique et non une propagande politique. Vous êtes guidés par l’instinct de charme, mais comprenez que c’est une erreur monumentale. Franchement, quelle est cette méthode ? Revoyons la copie ! Vous avez assez exposé des vies et des dossiers de la nation.    Franchement, même la meilleure improvisation… se prépare !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*