Rayane Bensetti : la gloire de son père

PORTRAIT DU VAINQUEUR DE DANSE AVEC LES STARS 5

Il a du Pep’s ! Le jeune acteur, prodige de Danse avec les stars a su faire une force de ses blessures d’enfance.

Bouille d’ange, yeux rieurs et abdos en tablette de chocolat : Rayane Bensetti est la révélation masculine de la cinquième saison de Danse avec les stars. A 21 ans seulement, l’acteur découvert dans Pep’s, sur TF1, creuse son sillon d’un pas de deux assuré sans rien laisser paraître de son passé tourmenté. Du public, son père, Bachir, l’applaudit, l’encourage. « Il vote même ! Et toutes les semaines ! », rigole Rayane. Eux qui ont cru se perdre il y a quelques années, sont désormais inséparables.

Après le divorce de ses parents, alors qu’il avait 7 ans, Rayane est éprouvé par la disparition de Bachir. Ce dernier est rentré « au pays » – l’Algérie – au chevet de sa mère malade. Mais personne n’a songé à donner d’explications au jeune Rayane. Il entend qu’en Algérie, il y a des attentats, des bombes. Il redoute le pire, croit que son père est mort. Durant deux ans, il fait face. A l’école on lui pose des questions. Pourquoi n’a-t-il pas de papa ? Comment fera-t-il pour le retrouver ? Rayane hausse les épaules. « Un matin – je m’en souviendrai toute ma vie ! –, on a frappé à la porte. C’était lui. Je ne savais pas comment réagir, c’était tellement fort ! », raconte le jeune comédien. Ce jour-là, son père lui a offert son premier téléphone portable en lui disant : « Maintenant, on ne se quitte plus ».

C’est à cette même époque qu’il tourne, pendant les vacances scolaires, un épisode de Mystère à la colo, une série de TF1. C’est une révélation : Rayane veut être acteur. Lui que ses parents, le trouvant « particulièrement mignon », avaient inscrit dans une agence d’enfants mannequins dès l’âge de 4 ans, est sûr de sa vocation. D’autant qu’elle prolonge le temps de l’unité familiale, celui où Rayane courait les casting avec père et mère. Elève moyen en classe – « La seule chose que je faisais vraiment bien, c’était l’idiot pour amuser mes potes » –, le jeune homme patiente jusqu’à ses 18 ans. Mon père me disait : « C’est pas grave que tu ne sois pas au top à l’école, ce qui compte, c’est que tu saches ce que tu veux faire, que tu t’en donnes les moyens et que tu ailles au bout ».

Rayane décroche un bac pro commerce (« parce qu’il fallait bien en choisir un et que la vente, c’est cool », sic) et intègre l’Acting Studio, l’école de cinéma créée par Alexandre Astier, à Lyon. Formation en trois ans qu’il ne finit pas. « Par chance ! J’ai rapidement été casté pour pas mal de petits rôles. Fais comme chez toi, en 2011 avec Line Renaud. Pep’s, en 2013. Puis Clem, un épisode de Joséphine ange gardien, et bien sûr, Danse avec les stars… ».

Petit à petit, le Bensetti fait son nid. Il prétend n’avoir jamais pris de cours de danse. Oui mais, très sportif, il a pratiqué le tennis en compétition, la gym durant un an, et est un adepte des parcours yamakasi. Il n’était pas rare de le croiser, sur le béton de la rue de la République, à Lyon, là où se réunissent les fans de break­dance et de hip-hop. Parvenu au carré final, le jeune acteur s’étonne lui-même. « Clairement, j’étais l’un des moins connus du casting. Heureux de participer à l’émission mais persuadé que j’allais faire un ou deux primes et que ça s’arrêterait là ». C’était sans compter sur ses bondissantes prestations et sa complicité avec sa partenaire, Denitsa Ikonomova. On leur a prêté une relation amoureuse. Rayane s’en désole. « Moi, je suis célibataire, ça n’a pas tellement de conséquence sur ma vie. Mais c’est triste pour Denitsa et pour son compagnon ». La rançon du succès, déjà. La reconnaissance dans les yeux de son père, surtout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*