«re-profilage …gaspillage de nos sous»

Naître, vivre, grandir, vieillir et mourir sans pouvoir échapper aux affres des inondations. Est-ce une prescription divine pour des habitants de la municipalité de Cotonou ? Franchement, la réponse est non, même si le phénomène prend de l’ampleur et les actions entreprises jusqu’à présent ne portent en aucune façon, les germes d’une amélioration. Les quartiers inondés en 2011, l’ont été en 2012 et s’apprêtent à traverser la même période cette nouvelle année. Trouver absolument une solution à ce phénomène qui ternit depuis toujours, l’image de la ville reste franchement un défi majeur. 3CI, Cotonou en Campagne Contre les Inondations, ce projet ambitieux qui devrait faire la fierté de tous, pratique malheureusement pour l’heure, une thérapie superficielle. L’une des phases du projet 3CI est le re-profilage des voies et l’argent du contribuable béninois est investi dans une activité non pérenne. Chères autorités municipales, franchement, 2014 ne doit ressembler à 2013. Les concepteurs du projet 3CI doivent comprendre que la solution n’est pas dans le re-profilage des voies mais plutôt dans leur pavage progressif. C’est la seule alternative pour réduire la quantité de sable dans nos canalisations. En effet, l’eau de ruissellement aidant, le sable utilisé pour le re-profilage échoue dans les caniveaux et l’obstruction suit aisément. Opportunité alléchante pour les sociétés prestataires spécialisées dans le curage. Franchement ce cycle est infernal. Votre slogan actuel devrait être le pavage progressif. C’est une question de moyens et les ressources sont limitées, raison pour laquelle, les populations debout comme un seul homme, doivent franchement faire opposition au gaspillage dans les marchés de re-profilage des voies. Le peu de ressources disponibles devrait plutôt servir au pavage progressif de nos rues, à commencer par les localités à risque. Franchement, un mètre de voie pavée vaut mieux que des dizaines de kilomètres de voies re-profilées. Ne dit-on pas que Rome ne s’est pas construite en un seul jour. La preuve, les citoyens de la ville de Cotonou et de ses environs n’ont jamais réclamé un projet de pavage systématique et intégral des voies. Franchement, agissez maintenant pour donner une autre image à la capitale économique de notre pays. Franchement, la notion d’efficacité et d’efficience doit être votre crédo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*