Sébastien Ajavon a les deux pieds dans la rupture.

Discours de Sébastien Ajavon ce samedi 12 mars 2016 à l’hôtel bénin marina.
Mesdames et messieurs, Bonjour. Je vous remercie d’être présent pour la courte intervention que je m’apprête à faire. Dimanche dernier, des millions de béninois se sont rendus aux urnes. Je tiens à les en remercier car les conditions d’organisation du scrutin n’étaient pas des plus simples. Par leur vote, nos concitoyens ont témoigné de leur attachement à notre démocratie. Je tiens plus particulièrement à remercier les centaines de milliers d’électeurs qui m’ont accordé leur suffrage. Par leur vote, ils ont clairement exprimé leur volonté de rupture apaisée, dans un large rassemblement. C’est pour moi, mais aussi pour tous les membres de la coalition de rupture, le signe que le changement s’impose. Plus que jamais, il nous faut tourner la page. Depuis, comme tout le monde, j’attends sereinement que la Cour constitutionnelle prononce les résultats. Notre constitution est très claire : seule la Cour constitutionnelle a la légitimité pour prononcer les résultats. Compte tenu du faible écart prononcé par la CENA, entre moi-même et Monsieur Talon et même avec Monsieur Zinsou, il est important que la Cour prenne tout le temps nécessaire pour vérifier l’authenticité et la validité de tous les résultats, ce qui n’a pas été fait par la CENA. Je reste, quant à moi, confiant sur ma présence au second tour. Quoiqu’il en soit, nous sommes avec Monsieur Talon et d’autres dans la coalition de la rupture : nous avons pris l’engagement mutuel de soutenir celui d’entre nous qui sera présent au second tour.Quelque soit l’ordre d’arrivée, cet engagement sera respecté.

Je vous remercie.

1 Commentaire le Sébastien Ajavon a les deux pieds dans la rupture.

  1. Araba Mathieu // 12/03/2016 á 9:34 // Répondre

    Que Dieu nous délivre de cette attente qui devient trop longue. Mais c’est la fin, un peu de patience,ça ira.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*