HONORE NAHUM
PARTAGE

Des journalistes en formation pour la détection et la rectification des FAKE NEWS

Vingt journalistes béninois sont depuis ce lundi 29 avril 2019, en formation à Porto-Novo. Ils prennent part à un atelier de formation dans le cadre de l’exécution du projet ‘’Stop fake news’’ financé par l’Ambassade des Etats-Unis au Bénin, et implémenté par des journalistes alumni du gouvernement américain.




‘’La détection et la rectification des fake news par les journalistes’’ ; c’est ce thème central qui réunit la vingtaine de professionnels de médias identifiés pour prendre part à cette session de formations. Pendant trois jours, les participants venus des rédactions de radio, télévisions, presse écrite et organes de presse en ligne vont renforcer leurs capacités afin de faire face efficacement aux ‘’fake news’’ (infox en français). Le contexte sociopolitique actuel du Bénin en plus de l’utilisation de mieux en mieux croissante de l’internet notamment les réseaux sociaux favorisent la propagation et la diffusion de fausses informations avec pour intentions premières de tromper ou de nuire et de toucher un grand nombre de destinataires. L’atelier de formation est la première phase d’exécution du projet ‘’Stop fake news’’ et vise à outiller cent journalistes au total. Chacun des vingt professionnels de médias actuellement en formation à Porto-Novo va à son tour restituer les compétences acquises à quatre autres journalistes. L’initiative prévoit également la création d’un site web qui servira de plateforme de détection et de rectification des Fake News.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Marcel ZOUNMENOU, Coordonnateur du Projet “Stop Fake News” assisté de son adjoint Honoré NAHUM.

Related posts

“Mieux vaut souffrir dans un système ordonné que d’espérer dans un environnement incertain” Honoré NAHUM

admin

Lettre Publique : Libérez la liberté

admin

Rencontre avec un baobab de la presse américaine

admin