HONORE NAHUM
PARTAGE

Les jeunes de Djougou se familiarisent avec le projet ‘’You can do it too’’

Une séance d’échanges entre les jeunes et les membres de US-BWAA (Bénin Women Alumni Association) s’est tenue ce mercredi, à la salle de conférence de Saint-Ambroise de Djougou, au tour du projet ‘’You can do it too’’ avec pour principaux thèmes « Leadership » et « Plan de vie » en présence du maire de Djougou Abischaï A. Akpalla et du représentant de l’Ambassadeur des Etats-Unis près le Bénin.

Selon Esther Djossa, coordonnatrice du projet et secrétaire générale de l’US-BWAA, le projet ‘’You can do it too’’ qui signifie en Français ‘’Tu peux le faire aussi’’, a pour objectif de partager des expériences, de se soutenir et de donner des notions sur lesquelles se baser, pour organiser sa vie afin d’atteindre les objectifs fixés et surtout avoir la satisfaction morale qu’on a réussi sa vie.

Réussir sa vie, dira-t-elle, ce n’est pas forcément engranger des milliards dans son compte, c’est plutôt se sentir utile à sa communauté, arriver à faire ce que l’on désire et voudrait devenir. A l’en croire, échanger avec les jeunes aux fins de partager avec eux le modèle, les moyens que US-BWAA a utilisé et entendre également d’eux les leurs, afin d’enrichir le débat, telles sont les attentes de la rencontre. « Il est vrai que de plus en plus, nous nous décourageons en tant que jeunes à cause du manque d’emplois, mais nous sommes là pour vous dire que tout est possible », a martelé Ester Djossa. Selon elle, cela dépend de la manière, car tout est dans le désir, dans l’organisation et dans les principes que l’on se donne.

Abondant dans cet ordre d’idées, Kanishka Gango Padiay et Abischaï Abraham Akpalla, respectivement représentant de l’ambassadeur des Etats-Unis près le Bénin et maire de la commune de Djougou ont tour à tour, à travers leurs expériences de vie, encourager les jeunes participants à être positifs dans leurs élans. « Il faut que vous soyez vous-mêmes, camarades jeunes, en trouvant un élément accrocheur comme modèle, car nous pouvons tous réussir », a encouragé le maire Akpalla.

Soulignons que ce conclave vient suite à la tournée d’autonomisation des jeunes par les bénéficiaires des programmes d’échanges du gouvernement américain.

Related posts

Rencontre avec un baobab de la presse américaine

admin

Des journalistes en formation pour la détection et la rectification des FAKE NEWS

admin

Mes expériences

admin